AG-CX350: Nouvelle caméra Panasonic ultra polyvalente

4K, NDI|HX, enregistrement 4:2:2 10 bits, streaming sans fil, stabilisation optique… Voilà ce que propose la nouvelle bête du tournage de chez Panasonic. Un camescope vraiment bon à tout faire pour un tarif ultra compétitif: il est annoncé à 3850 euros HT et pèse à peine plus de 2Kg.

« Engineered to impress », voilà le slogan qui définit cette nouvelle caméra et que l’on pourrait traduire par « conçu pour impressionner ». Effectivement, le rapport prix/fonctionnalités est tout à fait favorable à cette nouvelle machine qui vise à toucher un large marché: certes les pros de l’ENG ou du documentaire sont directement concernés, mais ce qui est plus original, c’est la connectivité offerte par cette CX350. Elle devrait lui permettre de viser un public bien plus large.
En effet, la caméra embarque un terminal LAN et elle est compatible NDI|HX, RTMP/RTSP. Via un dongle Wifi, elle est aussi capable de streamer directement sans fil à la patte vers les principales plateformes (Facebook, YouTube etc..). Le support du NDI|HX lui permet de s’insérer dans un système de production Live à l’aide d’un simple câble Ethernet qui va transporter l’audio, la vidéo, mais aussi le Tally… On peut aussi contrôler la caméra à distance via ce protocole qui se paramètre quasi automatiquement. Pour mieux comprendre les possibilités offertes, il suffit de regarder ces schémas de connexions possibles:
diagramm_CX350

Du coup, ces possibilités décuplent les utilisations possibles de la caméra pour les captations, les conférences et globalement tout ce qui se déroule en direct. Mieux, une mise à jour permettra aussi d’insérer directement une clé 4G/5G afin d’envoyer les images depuis n’importe quel endroit de la planète (à condition d’avoir du réseau, bien sûr). Bien vu, donc.

Des formats d’enregistrement, en veux-tu? En voilà

Autre aspect très novateur de la machine, la quantité pléthorique des formats d’enregistrement disponibles. On imagine que le constructeur a intégré la dernière version de son « Venus Engine ». Pour résumer, la CX350 enregistre aussi bien du 4:2:2 10 Bit en 4K(UHD) avec le codec All-I à 400 Mbps (comme sur l’EVA1), mais plus original, elle propose tout aussi bien du H264 et surtout du H265 (HEVC). Ce dernier constitue actuellement ce qui se fait de mieux en terme de ratio poids de fichiers/qualité d’image. On peut donc choisir le Codec ALL-I (cartes UHSII/V60 obligatoires) en cas de grosse post-production, ou le HEVC jusqu’à 50P pour tourner très très longtemps. Bien entendu, de nombreux débits sont disponibles. La liste des formats d’enregistrement parle d’elle même:
CX350 recording formats

On note aussi une nouveauté: le mode VFR (Variable Frame Rate) est désormais disponible en 4K jusqu’à 60P. On peut ainsi jouer sur la cadence d’image très facilement en cours de tournage pour faire des time-lapse ou des ralentis. Un mode Super-Slo est aussi disponible en FHD et permet d’enregistrer jusqu’à 120 images par seconde, sans crop.

Côté image: nouveau capteur, HDR, HLG, stabilisation 5 axes, Focus intelligent…

ag-cx350_5_lens_2_high_res

La CX350 est équipée d’une nouveau capteur MOS d’1 pouce. Il offre plus de 15 millions de pixels et surtout, il n’existe désormais plus aucun crop dans l’image. La caméra dispose de différentes courbes de Gamma, dont le HDR (High Dynamic Range) et surtout le HLG (Hybrid Log Gamma). Le constructeur annonce une sensibilité de F13 (en PAL). On retrouve bien sûr la stabilisation optique 5 axes que Panasonic maitrise mieux que personne. De manière plus traditionnelle, les 3 bagues de contrôle sont présentes. En revanche, l’optique couvre une plage de 24.5-490 mm, soit une des meilleurs grand angle du marché associé à un zoom de 20X. En activant le iZoom (système sans perte), on peut même pousser jusqu’à 24X en UHD et 32X en HD! Enfin, le Focus Intelligent est sensé être bien plus rapide que les générations précédentes et le tracking est amélioré.

En résumé
ag-cx350_3_cover_high_res

On le sait, les camescopes de poing sont un peu moins tendance qu’avant, avec la montée en puissance des DSLR et autres hybrides. Pour autant, travaillant avec les deux types de machines, je trouve qu’il est extrêmement agréable de « retrouver » un vraie caméra: pas besoin de se soucier des optiques, pas besoin de rajouter mille accessoires. On dégaine, on shoote et on ne se prend plus la tête avec le son puisque tout est intégré.
Panasonic dévoile une machine plus compacte et plus légère que les précédentes DVX200 / UX180 et qui embarque une tonne de fonctionnalités parmi lesquelles on retiendra  la richesse des formats d’enregistrement et la connectique complète: elle va du SDI en passant par le LAN (NDI), le HDMI et l’USB pour y brancher de futurs dongle sans fil. Et tout ça pour un prix public inférieur à 4000 euros HT. C’est donc une machine faite pour durer dans la temps, très solide et qui devrait trouver un public de « run & gun », mais aussi une cible plus large qui va du Vlogger jusqu’aux productions de Live.

Les spécifications complètes

La brochure

La page produit chez Panasonic